Accueil   News   Voyage au village de Keur Mbaye Gueye, novembre 2017

Voyage au village de Keur Mbaye Gueye, novembre 2017

Benoo a confié la plume à ses compagnons de voyage pour commenter notre visite au village de Keur Mbaye Gueye (Novembre 2017)

Vous pouvez par ailleurs retrouver les photos de ce voyage dans la galerie dédiée, accessible en cliquant ici.

 

« En allant visiter ce village, j’ai pu voir des gens super contents. Des enfants heureux de vivre et d’apprendre une nouvelle langue (cours en français, arabe et wolof). Pour ce qui est des adultes, ils sont très heureux de nous montrer tout ce qu’ils ont pu réaliser grâce aux différentes structures que l’association leur a apportées telles que : le puits permettant de récolter tous les bons légumes qu’ils ont semés dans leur grand jardin, le moulin à mil et enfin les classes.

Que de contentement également dans le sourire de ces parents à la vue du matériel scolaire apporté au village. Voilà que du bonheur cette rencontre. »

Catherine Cimino

 

« Dès l’entrée au village, nous avons remarqué la qualité de la construction de la nouvelle école. L’éclairage naturel des classes ne peut que faciliter l’apprentissage et améliorer le confort global pour le plus grand plaisir des enfants et de leurs enseignants. Ceci replacé dans le contexte global des autres apports de Benoo, puits, réservoir, irrigation, panneaux solaires, moulin à mil, permettant de développer un état d’esprit très positif et de positionner le village au cœur d’un projet de collaboration avec les villages voisins. »

Jean-Pierre et Sylvie Monseur

 

« Le village de “Keur Mbaye Gueye”  est quelque peu à l’écart des autres villages et ne se situe pas sur une route de passage. Il  se remarque par sa propreté et ses habitants semblent bien s’entendre dans le travail. Actuellement, les gens sont reconnaissants envers l’association Benoo, entretiennent ce qu’ils ont   et  cherchent  aussi à améliorer leurs conditions de vie.
Ils aimeraient  une classe supplémentaire pour leur école et,  les responsables du village souhaitent installer une pompe ainsi qu’un réservoir pour alimenter les maisons avec l’eau du deuxième puits.

Les panneaux solaires existants sont capables de faire fonctionner cette deuxième pompe. Le réseau de distribution peut être mis en place par les villageois. Un coup de pouce pour leurs nouveaux projets serait le bienvenu. »

Jacqueline et Francis Lepère

 

« Voici ce que nous avons envie de relater quant à notre visite à Keur Mbaye Gueye. Dès notre arrivée, quel accueil! Quelles infrastructures! Tout est très bien organisé. Un jeune chef de village encadré et aidé par les anciens gère le village qui est très propre. La population est souriante et sereine. Ensuite, la visite du moulin à mil et du puits avec panneaux photovoltaïques pour alimenter les pompes. L’école et sa classe provisoire – le nombre d’enfants est très important. Tous avec une envie d’apprendre manifeste…. Plusieurs personnes sont revenues de la ville vers le village. Cela veut tout dire….

Bref, un engagement remarquable pour cette organisation dans laquelle, nous voulons dorénavant nous investir. Retourner au village dans un laps de temps plus ou moins rapproché sera pour nous un véritable bonheur et une leçon de vie…

MERCI BENOO pour votre participation active »

Michèle et Fabien Claes-Dheur

 

« Voici notre impression sur notre visite au village de Keur Mbaye Gueye.

A notre arrivée, nous avons reçu un accueil bien préparé et chaleureux qui nous a touché. Les nombreux enfants sont la vie de la communauté.

Chaque personne représentative a bien expliqué son rôle dans la vie du village. L’instituteur a un rôle important dans cette communauté.

La vie y est bien organisée et a l’air équilibrée. L’apport de Benoo dans la vie du village et dans son autonomie est important mais il faudrait avoir un meilleur retour de l’entretien du matériel investi.

Il faudrait vivre quelque jour dans le village pour se rendre compte de la place de chacun.

Nous avons constaté que ce que Benoo a apporté (classes, matériel scolaire, le moulin, le château d’eau, …) est essentiel à l’évolution de la vie du village et ne doit pas s’arrêter.

Seul petit bémol : nous trouvons que la femme n’est pas représentée et qu’il faudrait créer un dispensaire pour des soins médicaux de base. »

Géraldine et Jacques


Catégories : News